Coolsculpting

QU’EST-CE QUE LA CRYOLIPOLYSE ?

La technique de cryolipolyse est une technique mĂ©dicale non invasive de traitement des amas graisseux localisĂ©s par le froid. Cette technique a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©e par les chercheurs de l’universitĂ© d’Harvard.

COMMENT FONCTIONNE LA CRYOLIPOLYSE ?

L’amas graisseux localisĂ© va ĂȘtre aspirĂ© dans une petite cavitĂ© oĂč il sera exposĂ© Ă  un froid intense d’une durĂ©e d’environ une heure selon les zones.

Cette exposition au froid aura pour effet de provoquer une destruction sélective des cellules graisseuses. Cette destruction se poursuivra de maniÚre progressive au cours des 3 mois suivant la séance.

Les cellules graisseuses dĂ©truites seront Ă©liminĂ©es par le systĂšme hĂ©patique, rĂ©nal, lymphatique et par le phĂ©nomĂšne d’apoptose.

LA CRYOLIPOLYSE EST-ELLE DOULOUREUSE ?

La cryolipolyse n’est pas une procĂ©dure douloureuse et se rĂ©alise chez mĂ©DiKal esthĂ©tique Ă  Dunkerque, sans anesthĂ©sie, sans chirurgie, sans Ă©viction sociale.

Une sensation d’inconfort peut ĂȘtre ressentie selon les zones lors des 5 premiĂšres minutes de traitement, liĂ©e au phĂ©nomĂšne d’aspiration. Cette sensation disparaĂźt rapidement lors de la phase de refroidissement aux vertus anesthĂ©siantes.

Dans les suites de la sĂ©ance, une sensation de gĂȘne peut ĂȘtre ressentie sur la zone traitĂ©e, notamment sur la zone abdominale, pĂ©ri-ombilicale.

LA CRYOLIPOLYSE EST-ELLE DANGEREUSE ?

La cryolipolyse est un acte mĂ©dical. Cette procĂ©dure est extrĂȘmement sĂ»re lorsqu’elle est bien rĂ©alisĂ©e, encadrĂ©e par un mĂ©decin spĂ©cialiste, sĂ©rieux et avec un appareil fiable dotĂ© du marquage CE comme la machine CoolSculptingÂź.

S’il y a des effets secondaires, ceux-ci restent mineurs et le plus souvent rĂ©versibles :

Ecchymoses, ƓdĂšme, inconfort abdominal, brĂ»lures superficielles, perte de sensibilitĂ© transitoire.
Enfin quelques cas exceptionnels de nĂ©crose ou d‘hyperplasie graisseuse paradoxale (gonflement de la zone traitĂ©e) peuvent apparaĂźtre.
Pour finir, les Ă©tudes mĂ©dicales n’ont montrĂ© aucune modification du bilan lipidique ou inflammatoire aussi bien juste aprĂšs que plusieurs semaines aprĂšs.

Le traitement de cryolipolyse est contre-indiquĂ© pour les personnes souffrant du syndrome de Raynaud, d’urticaire au froid et de cryoglobulinĂ©mie, en cas d’artĂ©rite des membres, d’infections cutanĂ©es et de hernie abdominale.

QUELLES ZONES SONT TRAITÉES PAR LA CRYOLIPOLYSE CoolSculpting¼ ?

La cryolipolyse ne remplace en aucun cas un rĂ©gime. Elle s’adresse Ă  des personnes ayant des amas graisseux localisĂ©s, et en aucun cas Ă  des patients obĂšses.

Les zones suivantes peuvent ĂȘtre traitĂ©es avec la machine de cryolipolyse CoolSculptingÂź :

– Le ventre ou la graisse localisĂ©e sur l’estomac

– La face interne des cuisses

– La face externe des cuisses (ou “culotte de cheval”)

– Les hanches (ou “poignĂ©es d’amour”)

– Les fesses

– Le dos

– Les bras

– Les genoux

– Le menton

Pour les femmes venant d’accoucher, il faudra attendre le temps nĂ©cessaire pour que le ventre reprenne sa forme initiale, soit environ 9 mois aprĂšs l’accouchement, avant d’envisager de dĂ©buter un traitement de cryolipolyse pour les petits bourrelets rĂ©calcitrants.

De plus, il est possible d’utiliser cette technique chez l’homme contre les gynĂ©comasties (graisse au niveau des pectoraux donnant un aspect de seins).

En revanche la cellulite ou le relĂąchement cutanĂ©, ne sont pas une bonne indication mais peuvent ĂȘtre amĂ©liorĂ©s par des techniques de radiofrĂ©quence ou d’ultra-son focalisĂ©.

Cliquez ici pour découvrir la radiofréquence. 

QUELS RÉSULTATS ? EN COMBIEN DE TEMPS ?

Les Ă©tudes cliniques rĂ©alisĂ©es ont constatĂ© une destruction moyenne de 30% des adipocytes de la zones aspirĂ©e. Cet effet est en gĂ©nĂ©ral visible 2 mois aprĂšs le traitement, mais peut s’accentuer au-delĂ .

Selon une étude publiée dans le magazine spécialisé « réalités thérapeutiques en dermato-vénérologie » 90% des patients sont objectivement répondeurs (diminution mesurable de la circonférence), et le résultat est jugé satisfaisant par les patients dans environ 70% des cas.

Les rĂ©sultats peuvent ĂȘtre insuffisants voir nuls du fait de facteurs gĂ©nĂ©tiques engendrant des cellules graisseuses moins sensibles au froid. De mĂȘme, ce rĂ©sultat insatisfaisant peut ĂȘtre provoquĂ© par une prise de poids.

COMBIEN DE SÉANCES CoolSculpting¼ DOIS-JE FAIRE ?

Lors de la consultation avec Dr Levisse, une prise de mesure est effectuĂ©e, puis une prise en photo. La taille du bourrelet Ă  Ă©liminer est mesurĂ©, la qualitĂ© de la peau de la zone concernĂ©e est aussi inspectĂ©e
. GrĂące Ă  cela, l’intensitĂ© de froid de la machine est rĂ©glĂ©e. Il peut ĂȘtre recommandĂ© 2 ou 3 sĂ©ances.

Un rĂ©sultat est visible Ă  l’issue de la 1Ăšre sĂ©ance au bout de la 3Ăšme semaine avec CoolSculptingÂź.

Dr Levisse prĂ©conise aussi d’associer des conseils de micro-nutrition, une bonne hydratation, une activitĂ© physique et une bonne hygiĂšne alimentaire pour optimiser les bĂ©nĂ©fices du traitement avec CoolSculptingÂź.

Cliquez ici pour découvrir la micro-nutrition.

QUELLES SONT LES PERSONNES HABILITÉES À PROPOSER UN TRAITEMENT DE CRYOLIPOLYSE PAR CoolSculpting¼ ?

Seuls les médecins sont autorisés à utiliser les appareils de cryolipolyse et notamment la machine CoolSculptingŸ du laboratoire Allergan, leader sur le marché, avec plus de 5 millions de cycles de traitements réalisés à ce jour dans le monde.

cryolipolyse, coolsculpting, graisse,