Épilation laser

Ă©pilation laser
QU’EST CE QUE L’ÉPILATION LASER ?

Le principe de l’épilation laser consiste à détruire les cellules germinatives (cellules transmettant le patrimoine génétique) des poils à l’aide d’un faisceau lumineux émis par un laser. La cible de ce faisceau est la mélanine contenue dans les poils.

Ce faisceau laser pénètre la peau pour détruire le poil et ses structures, notamment les cellules souches et le bulbe par effet thermique. C’est ce qu’on appelle la photo-thermolyse sélective.

Le poil est alors détruit à sa racine et ne poussera plus ; d’où le caractère « durable » de l’épilation laser.

LA TECHNIQUE D’ÉPILATION DÉFINITIVE AU LASER EST-ELLE SURE ?

Depuis une vingtaine d’années, l’épilation laser est pratiquée à grande échelle par des dermatologues et des médecins esthétiques.

C’est une méthode efficace qui a fait ses preuves. Le laser est un appareil médical dont le réglage précis, en fonction de la peau de chaque patient, est le garant d’un traitement efficace. Le respect des règles et des précautions sont toutefois essentiels pour un traitement sûr. Elle se révèle confortable, durable et particulièrement efficace contre le problème des poils incarnés. Elle s’adapte également à tous les types de peau.

Y A-T-IL UN ÂGE MINIMUM POUR PRATIQUER L’ÉPILATION DÉFINITIVE ?

La pilosité étant hormono-dépendante, il est recommandé d’attendre la maturité hormonale avant de procéder à une épilation au laser. L’âge idéal se situe donc aux environs de 40 ans chez l’homme et entre 25 et 30 ans chez la femme. Avant cette période, les changements hormonaux pourraient conduire à la repousse des poils.

Toutefois, les personnes qui présentent une forte pilosité handicapante ont la possibilité de débuter des traitements au laser dès l’adolescence. Dans ce cas, les séances sont réalisées dans le but de rétablir une sociabilité normale. Le nombre de séances est alors incertain.

L’ÉPILATION EST-ELLE VRAIMENT DÉFINITIVE ?

On parle plus volontiers d’épilation de longue durée avec réduction du nombre de poils et de leur diamètre. On considère qu’une épilation durable sera complète, selon les zones, après environ 4 à 8 séances, pour arriver à un total d’environ 80% à 90% de destruction.

Cependant la probabilité d’apparition de nouveaux poils sur une zone traitée au laser n’est pas totalement nulle. Il existe « toujours » des duvets adjacents qui peuvent devenir plus épais sous l’action des hormones.

Les résultats de l’épilation laser sont généralement définitifs, mais il existe des exceptions, malheureusement imprévisibles, difficiles à quantifier.

Aussi, on estime que le pourcentage des personnes résistant à l’épilation laser est d’environ 5%.

QUELS SONT LES LASERS UTILISES EN ÉPILATION ? POUR QUELS TYPES DE PEAU ?

Les lasers médicaux de classe IV utilisés pour l’épilation laser se trouvent uniquement en cabinet médical. Ils doivent être utilisés sous le contrôle et la responsabilité d’un médecin.

Les lasers d’épilation utilisés sont des lasers Alexandrite (755nm), Nd-Yag (1064 nm), les diodes (810nm) et certaines IPL médicales. Grâce à ces lasers de dernière génération, il est possible d’épiler tous les phototypes de peau.

COMBIEN DE SÉANCES SONT NÉCESSAIRES ? ET POURQUOI ?

Le nombre de séances varie en fonction du type de peau, du cycle du poil, de la pilosité, de l’âge et de la zone à épiler. En moyenne, 4 à 8 séances, espacées de 6 semaines, seront nécessaires pour éliminer de façon définitive 80 % à 90% des poils présents sur une zone. Plus le patient est jeune et plus le nombre de séances sera important.

En général, il faut compter :

  • 4 Ă  8 sĂ©ances pour l’épilation dĂ©finitive du maillot, des jambes ou des aisselles
  • 5 Ă  10 sĂ©ances pour le traitement des poils situĂ©s au niveau des cuisses ou des avant-bras
  • 8 Ă  10 sĂ©ances pour dĂ©truire dĂ©finitivement les poils du dos
  • 5 sĂ©ances au minimum seront nĂ©cessaires pour traiter les parties du visage (menton, lèvre supĂ©rieure…)

Le nombre de séance est estimatif et dépend de la réaction de chacun mais également du niveau d’exigence de chaque patient. L’épilation laser n’est pas totale, il reste en fin de traitement des duvets fins et clairs.

La nécessité de plusieurs séances d’épilation laser est justifiée par le cycle pilaire. En effet, ce cycle est subdivisé en trois phases : anagène, catagène et télogène. Seuls les poils en phase anagène (phase de croissance, ayant le poil attaché au bulbe) seront détruits de manière définitive. On considère que 10 à 20% des poils sont dans cette phase à chaque séance laser.

QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS ET LES CONTRE-INDICATIONS A L’ÉPILATION LASER ?

Il n’existe pas de contre-indication absolue à l’épilation laser.

Cependant quelques précautions s’imposent avant et durant le traitement, et vous seront exposées par le Dr Levisse, médecin esthétique à Dunkerque :

  • Exposition au soleil ou UV des zones traitĂ©es : il est impĂ©rativement nĂ©cessaire de se protĂ©ger du soleil dans les semaines qui prĂ©cèdent une Ă©pilation au laser, car une peau bronzĂ©e contre-indique le traitement. Un Ă©cran solaire doit ĂŞtre utilisĂ© en cas de climat ensoleillĂ©. Les zones traitĂ©es ne doivent absolument pas ĂŞtre bronzĂ©es. Le bronzage expose au risque de brĂ»lures : informer le mĂ©decin de toute exposition au soleil (jardinage, promenade Ă  pied ou Ă  bicyclette, (…)
  • La zone Ă  traiter doit ĂŞtre rasĂ©e 24 heures avant la sĂ©ance.
  • MĂ©dicament : Les patients qui prennent des mĂ©dicaments doivent informer le mĂ©decin de leurs traitements.
  • Les patients aux antĂ©cĂ©dents d’herpès rĂ©cidivants peuvent prĂ©senter une poussĂ©e lors de l’épilation de visage. Un traitement prĂ©ventif peut ĂŞtre prescrit par le mĂ©decin avant la sĂ©ance.
  • Ne pas s’épiler Ă  la cire ou Ă  la pince dans les deux mois qui prĂ©cèdent l’épilation laser. Ces deux traitements sont considĂ©rĂ©s traumatisants pour le poil et rĂ©duisent l’efficacitĂ© de l’épilation au laser.
  • Grossesse – allaitement : contre-indication mĂ©dico-lĂ©gale de l’épilation laser.
  • Épilation du duvet : non recommandĂ©e.
  • La prise d’un traitement mĂ©dical photosensibilisant (ex: tĂ©tracycline, roaccutane) ou anticoagulant (ex: aspegic, plavix, etc…), pilule contraceptive ne contre-indiquent pas formellement de pratiquer une Ă©pilation laser, mais nĂ©cessitent une vigilance accrue lors du paramĂ©trage du laser pendant la sĂ©ance.
  • L’épilation par laser ou lampes flash est inefficace sur les poils blancs ou peu colorĂ©s ou trop fins.Dans ce cas, Dr Levisse vous orientera plutĂ´t vers l’épilation Ă©lectrique par thermolyse.

Dans tous les cas, vous devez informer le médecin de vos traitements en cours ainsi que les suites de la dernière séance avant toute nouvelle session.

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE D’ÉPILATION LASER ? EST-ELLE DOULOUREUSE ?

L’épilation laser est un traitement médical qui se réalise au cabinet méDiKal esthétique sous la supervision du Dr Levisse.

Le traitement comporte une série d’impulsions qui s’accompagne d’une sensation de picotement et de brûlure légère. On peut comparer la sensation du traitement à celle que l’on ressent si l’on prend une série de coups avec un élastique. La plupart des patients tolèrent ce traitement sans anesthésie. Les patients qui le désirent peuvent bénéficier d’une anesthésie topique par une crème. Dans les minutes qui suivent le traitement, la peau de la région traitée devient rosée, les patients ont la sensation d’un coup de soleil pendant une ou deux journées.

Une crème hydratante est à appliquer plusieurs fois par jour dans les 48 heures suivant la séance.

QUELS SONT LES RISQUES ET COMPLICATIONS POSSIBLES DE L’ÉPILATION DÉFINITIVE AU LASER ?

L’épilation laser est un traitement sûr, mais des effets secondaires, le plus souvent temporaires, sont possibles. Certains peuvent durer quelques heures tandis que d’autres peuvent prendre plusieurs jours.

La survenue d’une brûlure superficielle n’est pas rare, elle se traduit par de petites « croûtelles » qui disparaissent en trois à cinq jours.

Les complications telles que brûlure profonde ou surinfection sont rares, les cicatrices sont exceptionnelles.

Des troubles de la pigmentation : hyperpigmentation (peau plus foncée que la normale) ou hypopigmentation (peau plus claire que la normale) peuvent survenir dans les semaines suivant le traitement mais sont presque toujours réversibles. Une pigmentation prolongée est parfois possible, particulièrement sur les peaux foncées.

Des repousses paradoxales ont été constatées, notamment sur les joues (pommettes) lors du traitement d’un duvet.

Toutefois, l’épilation électrique à l’aiguille par thermolyse peut très utile dans les cas suivants :
– poils blancs ou très clairs : en effet, la plupart des lasers visent les pigments sombres qui sont concentrés dans le poil. Un poil blanc n’aura donc pas d’échauffement par la lumière laser et ne sera pas détruit.
– poils rares ou isolés,
– peau bronzée, noire ou très mate (bien que certains lasers spécifiques permettent de traiter ces peaux),
– finition de poils résiduels après épilation au laser (le plus souvent sur le visage).

DĂ©couvrez l’Ă©pilation Ă©lectrique en cliquant ici. 

 

——–

Les traitements d’Épilation Laser proposés par le Docteur Levisse sont effectués à l’aide de la très performante LightSheer® , découvrez-la en vidéo :