Qu’est-ce qu’un traitement par LED ?

Le traitement par LED (diodes électroluminescentes) consiste à émettre des lumières froides et à exposer les cellules du corps à ces lumières afin d’obtenir une bio stimulation et une régénération des cellules.

Ce traitement aux nombreuses appellations (Photothérapie, luminothérapie, biostimulation) est une technique de photoréjuvénation cutanée pour le visage et le corps sans douleur et sans éviction. Les ondes lumineuses produites par la LED pourront être de couleurs différentes (bleue, verte, orange, violette ou rouge) et chacune de ces couleurs sera spécifique à une indication de réjuvénation. Par exemple, les lumières rouge et jaune seront utilisées pour la cicatrisation et l’anti-inflammation (post traitement laser ou chirurgie) ou pour un traitement anti-âge ; La lumière jaune réduit les rougeurs, calme les inflammations, et associée à la lumière rouge elle a un effet intéressant pour réduire les traces de vergetures pas trop anciennes. La couleur bleue, bactéricide, quant à elle sera utilisée pour les traitements de l’acné ou les dermatoses. On l’utilise couplée avec les propriétés anti-inflammatoires de la lumière rouge contre l’acné et la rosacée.

Que traite-t-on avec une LED ?

Les traitements LED sont nombreux, les lumières émises peuvent aussi bien stimuler les fibroblastes et donc la fabrication de collagène, que favoriser la cicatrisation, gommer les vergetures, diminuer l’inflammation de l’acné, diminuer l’œdème ou encore stimuler la pousse des cheveux.

En quelques mots, la luminothérapie permettra une efficacité sur les indications suivantes :
– Relâchement cutané, rides ou petites ridules
– Chute de cheveux, alopécie
– Acné
– Cicatrices, brûlures
– Vergetures

Les LED peuvent aussi réduire les risques de rebond pigmentaire et les taches brunes après un processus inflammatoire (par exemple après une brûlure, un peeling ou un laser…).

La lumière sera rouge, infra-rouge, bleue, verte ou jaune, selon l’indication.

La luminothérapie par LED sera également un excellent complément aux traitements tels que les injections d’acide hyaluronique, la radiofréquence fractionnée, la cryolipolyse ou les peelings du visage pour diminuer l’inflammation et l’inconfort post traitement. L’ensemble de ces traitements sont proposés par votre médecin esthétique et anti-âge, le Docteur Marie Levisse.

DĂ©couvrez l’acide hyaluronique en cliquant ici.
Découvrez la radiofréquence en cliquant ici.
DĂ©couvrez la cryolipolyse en cliquant ici.
Découvrez les différents peelings en cliquant ici.

Comment se déroule les séances LED ?

Chez méDiKal esthétique à Dunkerque, les séances LED durent en moyenne 15 minutes. Assis ou allongé, votre visage ou votre corps sera exposé à des panneaux équipés d’une multitude de diodes. Vous portez des lunettes par précaution bien que la lumière rouge protège la rétine.

Cette séance sera très agréable, vous serez allongé et la lumière émise vous procurera une très grande sensation de détente.

Le nombre de séances à réaliser est variable en fonction de la thérapie souhaitée, vous déterminerez le protocole et le nombre de séance lors de votre première consultation avec votre médecin.

Le Dr Levisse préconise un protocole de traitement de 5 à 6 séances à raison d’une séance par semaine pour un réel effet anti-âge ou anti-acné.

L’amélioration recherchée ne se voit qu’après 3 ou 4 séances.
La satisfaction des patients est bonne en général.

Également, au décours d’un soin, la LED sera volontiers proposée.

Quelles sont les suites post traitements ou les inconvénients d’un traitement LED ?

Cette technique de réjuvénation et douce et naturelle, il n’y aura donc aucun effet secondaire.
Cette technique Ă©vite tous risques de brĂ»lures ou de rebond pigmentaire, elle convient Ă  tous les types de peaux et n’engendre aucune Ă©viction sociale. On conseille d’utiliser une bonne crème hydratante après la sĂ©ance.

Y-a-t-il des contre-indications au traitement LED ?

Elles sont très rares. Elles concernent surtout certaines maladies de peau (photo-allergie ou de cancers cutanĂ©s, ….) Il y a des risques d’Ă©pilepsie si on utilise des LED en mode lumière pulsĂ©e. On Ă©vitera de traiter par LED, des patients sous mĂ©dicaments « photosensibilisants » comme certains antibiotiques, ou anti-inflammatoires…

Et pour une fois en médecine esthétique, le visage d’une femme enceinte peut être traité sans risque !