Toxine botulique

QU’EST CE QUE LA TOXINE BOTULIQUE ?

Il s’agit d’une neurotoxine type A agissant de façon transitoire sur la jonction neuro-musculaire.

COMMENT LA TOXINE BOTULIQUE PEUT ELLE TRAITER LES RIDES ?

Les rides d’expression sont liĂ©es Ă  un excès d’activation de certains muscles qui par leur action rĂ©pĂ©titive provoque la formation de dĂ©pressions de votre peau. Le Botox agit en bloquant cette hyperactivitĂ©, des rides d’expression, principalement dans la partie haute du visage (ride de la glabelle, pattes d’oie, rides du front).

La toxine botulique favorise le travail d’autres muscles (antagonistes aux prĂ©cĂ©dents); et engendre ainsi un vĂ©ritable effet tenseur (lifting et/ou tightening) sur la peau et l’attĂ©nuation voire la disparition des rides des zones traitĂ©es.

LA TOXINE BOTULIQUE ET TRANSPIRATION EXCESSIVE (HYPERHYDROSE) ?

L’hyperhydrose axillaire qui désigne une transpiration excessive au niveau des aisselles constitue un handicap invalidant dans la vie courante. La toxine botulique constitue un traitement très efficace, rapide et sans danger et représente un progrès incontestable car elle améliore la qualité de vie du patient.

COMMENT SE DÉROULE LA SÉANCE ?

L’injection de toxine botulique sera réalisée au cabinet.
Aucune anesthésie n’est nécessaire.
Le traitement consiste à effectuer quelques points d’injection au niveau du visage pour le traitement des rides d’expression ou sous les aisselles pour le traitement de l’hyperhydrose.
L’utilisation de doses adaptées à chaque cas, en fonction notamment de la puissance musculaire permet d’éviter l’aspect « figé » souvent redouté par les patients.
Le traitement se fait généralement en une seule séance et les premiers effets se voient à 72H, et sont maximum au 10ème jour.

EST CE DOULOUREUX ET Y’A T’IL DES RISQUES ?

L’aiguille est très fine, et les injections de toxine botulique sont habituellement peu douloureuses.

Utilisée en dermatologie esthétique à des doses infinitésimales, elle est dénuée de toute toxicité.

Le traitement n’est donc pas risquĂ© si on respecte les contre indications :
antĂ©cĂ©dent de maladie neurologique, femme enceinte ou allaitante, trouble de la coagulation, prise d’anticoagulants (type aspirine).

Des effets secondaires rares et réversibles peuvent parfois survenir, les plus fréquemment rapportés sont :
petite ecchymose, hématome, ptose de la paupière supérieure, ou maux de tête.